AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Naruto Ninja Council European Version -={ DS }=-

Aller en bas 
AuteurMessage
Razi3L
Admin
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 998
Age : 33
Localisation : DTC
Fonction : Maître Suprême
Hobbie : La Tyranie
Date d'inscription : 13/06/2006

Feuille de personnage
LVL:
3/10  (3/10)
Pts de destin: 1
XP force: 3

MessageSujet: Naruto Ninja Council European Version -={ DS }=-   Mar 16 Oct - 8:10

Naruto Ninja Council European Version

Développeur :
Tomy

Type :
Action / Combat

Sortie France :
05 octobre 2007

Sortie USA :
22 mai 2007

Sortie Japon :
27 avril 2006

Classification :
Déconseillé aux - de 7 ans

Similaire à :
Jump Super Stars
Jump Ultimate Stars


Des Naruto sur DS, il en existe déjà un certain nombre au Japon, mais c'est pourtant la première fois que l'un de ces titres parvient à se frayer un chemin vers notre pays. Pas de chance pour nous, en plus d'être éternellement à la traîne sur les Etats-Unis et le Japon, c'est sans doute l'épisode le moins convaincant des Naruto DS qu'Atari a choisi de distribuer en Europe. Un jeu décevant qui a d'ailleurs été carrément allégé par rapport à la version originale.




Histoire de clarifier un peu la situation, il faut préciser que Naruto Ninja Council European Version correspond au soft intitulé Naruto : Ninja Council 3 en version US et à Naruto : Saikyô Ninja Daikesshû 4 en version japonaise. Le titre, tel que nous le découvrons en VF, est d'ailleurs l'exact équivalent de Ninja Council 3, la traduction française en plus, mais il faut savoir que la version américaine avait été largement remaniée par rapport à la version japonaise, et ce dans le mauvais sens du terme...


Le maître et son élève en équilibre sur une corde à linge.


a cartouche comporte donc moins de techniques, moins de personnages et moins de missions que dans la version originale. Autant dire qu'il y a de quoi se sentir lésé sur la marchandise, les gagnants étant ceux qui se seront procurés le titre en import lors de sa sortie. 18 mois d'attente pour un tel résultat, voilà encore une injustice qui mériterait que vous boycottiez tous cet opus qui, de toute façon, est loin d'être réussi. Ceux qui connaissent un peu la série des Ninja Council remarqueront tout de suite le changement opéré dans l'orientation de ce nouvel épisode. Contrairement à Naruto : Saikyô Ninja Daikesshû 3, il n'est plus question d'évoluer dans des niveaux de plate-forme action avant d'affronter des boss. Le principe a été simplifié à l'extrême et se résume désormais à accomplir une série de missions basiques accessibles depuis un tableau interdisant toute possibilité de scénario. Le pire, c'est qu'en dehors du mode Mission, le seul qui vous est proposé est le mode multijoueur, vous serez donc contraint et forcé de relever chacun de ces 49 défis pour terminer le jeu. C'est parti pour une aventure épique où vos objectifs se limiteront à éliminer 30 loups, 20 serpents ou 10 chauves-souris. Je n'exagère absolument pas puisque les missions les plus inspirées seront celles où il faudra vaincre un adversaire en utilisant une technique particulière.


Le jutsu de Gai est moins fun que sur les épisodes consoles de salon.

Si tant est que ce programme vous motive un tant soit peu, vous pourrez choisir librement le personnage que vous souhaitez incarner parmi une liste de 20 ninjas à débloquer au fur et à mesure que vous avancerez dans le tableau des missions. Notez qu'on y trouve seulement les plus anciens, à savoir ceux qui apparaissent dans la première partie du manga et de la série animée. Même si ces 20 personnages sont jouables, ils sont loin de posséder la totalité de leurs jutsu et ne se démarquent vraiment pas suffisamment les uns des autres. Une fois le héros choisi, on peut généralement lui ajouter une ou plusieurs techniques secrètes prises sur les autres personnages, dans la limite de quatre techniques maximum. Une bonne idée qui permet de faire intervenir un allié durant un bref instant pour le voir exécuter son attaque. Ces jutsu se distinguent en trois catégories, les techniques de zone, de régénération ou de cible (l'ennemi doit alors être à proximité pour que l'attaque fonctionne). La méthode d'activation varie d'un jutsu à l'autre, mais seuls ceux qui sont disponibles en fonction du chakra dont vous disposez s'affichent sur l'écran tactile. Il ne reste plus qu'à exécuter les instructions demandées, comme trouver rapidement les trois kanjis indiqués, faire tourner la roue du chakra le plus vite possible, souffler dans le micro ou encore désigner les points vitaux sur un corps humain.



Vous avez le droit de rajouter à votre héros les techniques secrètes d'autres personnages.


Dans le fond, ce nouveau Naruto pourrait séduire les adeptes de Jump Super Stars et de Jump Ultimate Stars puisque le principe de base est exactement le même, mais le soft de Tomy ne tient pourtant absolument pas la comparaison. D'une part parce que le jeu se révèle beaucoup plus court et que la construction des missions manque totalement d'originalité. Mais surtout parce que le gameplay, même s'il ne souffre pas de grosses lacunes, se prête vraiment très mal à certaines missions qui nous sont pourtant imposées. Certes, le maniement des personnages est plutôt complet, ceux-ci pouvant exécuter des mouvements assez subtils comme la permutation, les projections ou les rebonds sur les
murs. Mais celui-ci n'est pas suffisant lorsqu'il s'agit de relever les défis les plus prise de tête du jeu. Il est très frustrant de constater que certaines missions sont trop aléatoires et reposent en grande partie sur la chance, et que la difficulté est tantôt inexistante (certains défis se complètent en moins de 2 secondes !) tantôt démoralisante. Les arènes sont généralement bourrées de pièges et le chrono se fait rarement généreux. Chaque ssion est symbolisée par un rang de D à S qui est censé traduire sa difficulté, mais celu-ci ne colle pas vraiment à la réalité. De plus, il est impossible de passer aux missions de rang C avant d'avoir réussi toutes celles du rang D, et ainsi de suite... Autant dire que soit vous bouclerez le titre en moins de 3 heures et le revendrez au bout de deux jours, soit vous resterez bloqué sur une mission problématique.


Un avant-goût de l'enfer avec cette mission, pourtant de rang D !

Le seul moyen de se changer les idées réside dans le mode multijoueur qui autorise les parties à quatre en simultané. Mais là encore, il faut que chacun dispose de sa propre cartouche pour pouvoir en profiter. Le joueur solitaire ne pourra même pas se rabattre sur des parties contre le CPU puisque celles-ci ne sont pas à l'ordre du jour, et seules trois variantes de jeu sont proposées en multi (course aux parchemins, chasse au trésor et combat royal). Durant les affrontements à plusieurs, il est possible de contrer une technique secrète lancée par un adversaire humain en réalisant des manips du même style que celles requises pour l'exécuter. Quoi qu'il en soit, un mode scénario dans le même style que celui du volet précédent n'aurait vraiment pas été superflu. Dans l'ensemble, ce Naruto Ninja Council European Version reste malheureusement bien trop court pour mériter l'investissement, surtout quand on sait que la version originale lui est bien supérieure. A vous de voir si vous estimez que le titre pourrait malgré tout répondre à vos attentes, ou si vous préférez ne pas prendre de risque en vous tournant vers les épisodes sortis sur consoles de salon.

Romendil, le 15 octobre 2007

_________________
Barbare en Fury - Simpatisant des AKC - Monki en fury

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://razielkain81.skyblog.com
 
Naruto Ninja Council European Version -={ DS }=-
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ninja de Kumo
» Naruto Gêkito ninja taisen 4 sur Gamecube
» [Domaine Hyuuga] Jin'
» Heartbreaker version girl [Finish]
» Version N°15 : Bang bang you're dead !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Jeux :: Les tests-
Sauter vers: